Traçabilité pharmaceutique, la nouvelle loi décortiquée

Si la traçabilité des produits pharmaceutiques gagne de popularité de nos jours, c’est qu’il s’agit d’une nouvelle loi obligatoire pour les professionnels dans le domaine.

En quoi consiste la traçabilité pharmaceutique ?

La traçabilité pharmaceutique consiste à mettre un code d’identification sur chaque médicament. Chaque laboratoire devra avoir son propre code-barres. Et chaque article devra mentionner son numéro de lot de production à côté des dates de péremptions et de mise à la consommation.
La traçabilité ou la sériabilisation pharmaceutique vient tout juste d’entrée en vigueur. Selon la nouvelle loi européenne, les laboratoires ont jusqu’en 2019 pour sériabiliser tout l’ensemble de leurs articles.

Les avantages de la traçabilité pharmaceutique

Les premiers à profiter de la traçabilité pharmaceutique sont surtout les consommateurs. En effet, cette norme a été créée afin d’éviter les risques de consommation de faux médicament. Vous pourriez, dans peu de temps, vérifier la provenance d’un produit grâce à son code-barres et à son numéro de lot de production.

Les quelques inconvénients à prévoir pour les laboratoires

Mais quelques laboratoires se font prier dans la réalisation de la traçabilité de leur produit. Et pour cause, c’est un investissement en plus dans leur frais de production. Ils doivent engager une équipe spécialiser dans la production grande usine pour ce faire. Il en va du respect du deadline imposé par le gouvernement.
Il est à noter que la loi n’est pas rétroactive. Elle ne concerne que les articles en cours de production et ceux à partir de cette année uniquement.

Retrouvez le site : Tracabilite pharmaceutique appartenant à la catégorie : Pharmacie